Notre sélection de vins de la région Jura

Cette pépite du vignoble français s’étend sur une bande de 70km de long à l’est de la plaine de la Bresse et sur les contreforts ouest du massif du Jura.

Son sol argilo-calcaire comporte de nombreux points communs avec celui de la Bourgogne, mais les particularités de son terroir en font la région probablement la plus originale du vignoble français.

Si les chardonnay produisent ici des vins blanc d’une minéralité et d’une sapidité unique, c’est du côté des cépages autochtones que la magie opère le mieux.

Les rouge produits à base de ploussard et de trousseau ont peu d’équivalent tant ils sont friands, nerveux et vivants.

Côté blanc, c’est évidemment le savagnin qui attire l’attention. Elevé 12 mois à l’abri de l’oxygène par le ouillage comme partout dans le monde, le savagnin se révèle d’une tension et d’une complexité arômatique folle. Mais élevé sous voile pendant plus de 6 ans, laissant l’oxygène travailler avec les levures, il donne l’illustre Vin Jaune et ses arômes de noix fraîche, de cumin, d’épices et d’agrume.

Le Jura est également connu pour deux autres spécialités : le Vin de Paille, produit à partir de raisin que l’on a laissé se concentrer en sucre par déshydratation après vendange (anciennement sur de la paille); et le Macvin, assemblage de moût de raisin et de marc du Jura (équivalent du Pineau des Charente ou du Pommeau de Normandie).

Les vins sont produits sous l’appellation Côtes du Jura. Deux villages bénéficient d’une appellation plus précise : Arbois et Arbois Pupillin. Les Vins Jaunes peuvent être produits sous l’appellation “Vin Jaune”. Le village de Château Chalon est une appellation spécifique de Vin Jaune.

Voici le seul résultat