fbpx
64, boulevard Saint-Germain 75005 Paris
+33 1 43 54 24 58
30, rue Faidherbe 75011 Paris
+33 1 43 56 38 53

Domaine Marcel Lapierre

Une histoire de famille depuis 1909

Michel Lapierre s’installe en maître de chai au Domaine de Villié-Morgon dès 1909, puis son fils Camille se met à travailler dans les vignes en métayage jusqu’en 1960. A pied ou à cheval, la terre est labourée avec soins, manuellement. Le vin part à la cave coopérative de Fleurie, mais Camille, visionnaire pour l’époque, cherche à développer la vente directe à des bistrots. En 1958, il commence même à mettre lui-même ses cuvées en bouteille en les étiquetant sous son nom ! Il achète ses premières vignes en 1960 et agrandit le domaine jusqu’à 7 hectares.

En 1973, le fils de Camille, Marcel, reprend le vignoble. Et 8 ans plus tard, avec le chercheur et vinificateur Jules Chauvet, il décide de vinifier sans soufre et de cultiver ses vignes en biodynamie (sans engrais chimiques ni désherbant). En s’appuyant sur une compréhension de la microbiologie du sol, du végétal et du vin, il œuvre tel un pionnier. Soutenu par son épouse Marie, il impose pendant plus de 30 ans sa conviction avant-gardiste. Il s’est éteint en octobre 2010.

2004, 2013 : l’aventure écologique continue avec Mathieu et Camille Lapierre

En 2004 pour Mathieu Lapierre, puis en 2013 pour Camille Lapierre, les enfants de Marcel ont repris le domaine familial. Depuis, ils œuvrent avec la même sensibilité et avec le même engagement que leurs prédécesseurs face aux produits et à leurs clients. Depuis les années 80, toutes les parcelles sont travaillées dans le respect du cahier des charges du label A. B., sans engrais chimique, produits de synthèse ou désherbant. Le compost et le labourage de surface est privilégié afin de garder les sols vivants. De même, des traitements non-agressifs sont utilisés pour protéger le vignoble, préservant ainsi les levures indigènes vivant sur la grappe et les organismes du sol.

Avant de se former en viticulture-œnologie à l’école et aux côtés de Marcel, Mathieu a suivi un cursus professionnel et académique en gastronomie. Il est aussi passionné d’histoire, de chimie/physique et d’archéologie. Cette mosaïque peu commune fait de lui un viticulteur unique, habile et compétent. Quant à Camille, après avoir sillonné le monde en travaillant dans différentes structures viti-vinicoles, elle est venue rejoindre son frère au domaine. Elle est engagée dans la région et défend plusieurs causes sociales et environnementales. Pourtant, c’est au cuvage et au chai que Camille déploie le mieux ses ailes !

Les cuvées du domaine au Vin qui Parle
Vin de France – Raisins Gaulois

Cépage : Gamay noir à jus blanc (moyenne d’âge des vignes : 15 ans).
Terroir : Arène granitique acide et pauvre.
Viticulture : vendanges manuelles, vignes cultivées sans engrais ni désherbant chimique
Vinification : Macération semi-carbonique beaujolaise traditionnelle sans SO2 ni levurage, de 4 à 6 jours. Elevage en cuve  pendant environ 12 mois.
Profil aromatique : bouquet de fruits rouges explosif et frais, notes de banane. A boire jeune.
Accords mets vins : un apéritif dînatoire (fromages, charcuteries)